Lapsus, un mensuel qui sert à rien et c’est ça qui est bien


Lapsus, le mensuel, est absurde, il ne sert à rien : pas d’info, pas d’article de réflexion, aucune visée culturelle, pas de services. Rien. Comme le dit son éditrice Pauline Barzilaï, étudiante à l’ESAD, elle perd son temps chaque mois à le fabriquer pour des lecteurs qui vont perdre le leur à le lire. Pourtant il est génial, bourré d’humour et de dérision. Sur le principe du détournement, les textes et le pliage des pages donnent aux écrits et aux images un sens nouveau. Bouche, Dar, Pute, texte érotique créé à partir de Bouvard et Pécuchet est une petite merveille de finesse et de clins d’oeil.
A tout seigneur, tout honneur, le principe du journal est lui aussi détourné avec ses articles, ses rubriques, son éditorial, ses petites annonces : « Chère Titi73 quand j’ai dit « moche », je me suis trompé, je pensais « laide ».« , « Thierry je suis mariée rien n’est possible entre nous, rdv à l’hôtel comme d’habitude pour qu’on en parle.« 
Le premier numéro de novembre, tiré à 30 exemplaires, est épuisé. Celui de décembre sortira bientôt, il aura 3 pages et coûtera 3 euros.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s