Qui va payer pour le succès du iPlayer ?


17,2 millions de téléchargements ou de visionnages en streaming en mars 08, le iPlayer de la BBC fait un tabac en Grande-Bretagne et fait tousser les FAI qui rendent la BBC responsable de l’augmentation des coûts de bande passante.

C’est vrai ça, à force de balancer du contenu gratuit, on finit par oublier que dans rich content il y a rich et quand c’est riche c’est lourd. Dans le monde de l’Internet pour faire passer des données, il faut payer, eh oui c’est comme ça on en est pas à une contradiction près.

C’est là que ça devient drôle. Qui de l’éditeur ou du FAI va payer l’addition ? Ashley Highfield, director of futur media and technology de la BBC essaye de calmer le jeu tout en soulignant que MSN et Channel 4 ont surfé sur la vague du succès du iPlayer. Bref responsabilité et porte-monnaie partagés.

Ce débat n’est pas simplement une querelle d’english, c’est « a structural shift in the internet and the next generation of content that is evolving » ça c’est Ashley Highfield qui le dit. C’est peut-être un fossé mais c’est aussi un grand classique, voici le mythique qui va payer ?

Et si on créait une taxe ? « The question is about whether we invest in extra capacity or go to the consumer and ask them to pay a BBC tax »

Ca c’est une idée! Et si on en parlait à la commission sur la nouvelle télévision publique ?
Ben oui quoi, l’avenir de France Televisions, il passe bien par Internet non?


Il y a des choses immuables que les révolutions même numériques ne savent pas changer.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s